Imprimer
Deuxième épreuve d'endurance pour képi cette année.
Deux participants : moi et un stagiaire du centre.
Pour pouvoir participer à cette épreuve, il fallait pouvoir transporter les deux chevaux.
J'attelle le van de Françoise, loué pour l'occasion derrière la Volvo.
Après une demi-heure de persuation, képi embarque enfin.
La route est longue et la voiture manque de puissance dans les montées.
Nous frôlons les 40 km/h dans les côtes de Plouay.
Après deux heures de trajet, nous arrivons au centre équestre de Kéraudrénic.
Visite véto, une heure d'attente supplémentaire, puis le départ.
Le circuit est assez roulant. Peu de dénivelé.
Aux dix kilomètres, nous possédons 7 minutes d'avance. Nous passons au pas pour éviter de prendre trop d'avance. Nos chevaux sont sur une allure de 15 km/h qui leur convient pourtant bien.
Aux quinze kilomètres, notre avance a fondu de cinq minutes.
Nous alternons trot et petit galop, si bien qu'au vingtième kilomètre, nous avons encore sept minutes d'avance.
Nous finissons les deux derniers kilomètres au pas et passons la ligne avec trente secondes de retard.
Une demi-heure après, la visite vétérinaire sera fatale pour Képi qui accuse un pouls de 48 et surtout une boiterie à l'antérieur gauche, éliminatoire.