Vendredi 30 octobre : sortie plage

Les neuf chevaux sont embarqués dans le camion pour une sortie automnale sur les plages de la presqu'île de Rhuys.
Nous sommes accueillis par le centre équestre "les sentiers du Riellec".  Au beau milieu d'une horde de Fjords qui regardent médusés, de derrière les clôtures de leur paddock, descendre nos montures, nous les attachons pour leur donner les soins de rigueur. Une fois brossée, étrillée, curée, sellée et harnachée,  la petite troupe se met en marche, en direction du bord de mer, par de vieux chemins ruraux.
La plage est envahie d'amoncellements d'algues brunes et rouges qui forment par endroits de véritables talus. Les chevaux sont craintifs devant cette biomasse algale où ils s'enfoncent, nous préférons mettre pied à terre et  les rassurer  en marchant devant.
Au bord de l'eau, le sable ayant réapparu, nous remontons en selle. Mais les vaguelettes qui viennent mourir sur le rivage impressionnent nos équidés. Ils esquivent la frange d'eau qui vient lécher leurs sabots.
Nous longeons le port de Saint Jacques, puis sur la plage de Kerfontaine, nous lançons nos chevaux au galop sur une langue de sable laissée libre par le jusant. Les cavaliers et leur monture grisés par la vitesse, reviennent au petit trot pour une deuxième longueur. Le sable vole sous les sabots, les cavaliers en prennent plein le visage. A peine revenus à une allure plus débonnaire,  Marie fait pivoter son cheval et relance une dernière galopade à la surprise de tous. Les chevaux ont vite compris la manœuvre et repartent à la poursuite de l'échappé.
Entre route et chemin, nous retournons vers le centre équestre. Du haut de leur destrier, ils ont l'œil affuté, ceux qui ont trouvé de beaux cèpes le long du fossé. Il faut dire qu'ils ont l'œil exercé à de telles trouvailles.
Tandis que les chevaux se gavent de leur ration de foin, les cavaliers se retrouvent autour d'une table bien garnie pour fêter l'anniversaire de Ricou.

saintjacques