Un réveil blanc !
A travers les persiennes, dix bons centimètres de poudreuse recouvrent la pelouse.
La Trédionnaise, ce sera pour une prochaine fois.
La neige continue de tomber.
En début d’après-midi, vêtements de ski sur le dos et après-ski aux pieds, nous quittons notre cocon douillet pour sillonner les chemins entre Noyalo et Surzur.

Les genêts et les ajoncs ploient sous le poids de la neige. Les feuilles des arbres caduques, aux couleurs automnales tranchent avec la blancheur immaculée.
Nos pas crissent dans la neige molle.
Nestor et ses compagnons de pâture attendent près de la barrière.

img_4493
   Nestor et ses compagnons de pâture

Nous lui offrons quelques pommes qu’il avale goulûment, puis nous rebroussons chemin.

Les premiers rayons rasants du soleil embellissent les sous-bois où la fougère mordorée se mêle aux troncs des grands pins maritimes.
Des amas de neige tombent des sapins, tantôt devant, tantôt derrière et quelquefois sur nos têtes encagoulées. Nous retrouvons notre foyer avant que le frimât vienne figer le monde extérieur de sa gangue de glace.
Pauvres bretons qui ne craignent ni la pluie, ni les bourrasques, ni les tempêtes, mais se retrouvent tout démunis devant cette vague blanche.

 

Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image

Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image

neige
    Extrait IGN Géorando Morbihan-Finistère avec trace GPX Evadéo V1