Vendredi 11 mai 2012
Commune : Beignon
Département : Morbihan

Distance : 28 km
Temps : 7 heures

Du bourg de Beignon, par un temps gris et maussade, nous empruntons les chemins enherbés pour rejoindre la vallée de l’Aff. Ce cours d’eau, qui prend sa source dans la forêt de Paimpont, va nous servir de fil d’Ariane, en attendant de piquer plein nord vers le bourg de Paimpont.
Cette partie de la forêt est plantée de hêtres, et le vert tendre de leurs nouvelles feuilles donne une fraîcheur admirable à ces allées majestueuses.
Tellement majestueuses que les marques du GRP sont à peine visibles. Deux kilomètres plus loin, nous nous apercevons de notre bévue et nous ne pouvons que faire demi-tour pour rejoindre le bon chemin.
dsc01435


A l’entrée du bourg, un crachin se met à tomber, nous obligeant à sortir nos capes de pluie. Le moral est au plus bas : météo défavorable, allongement de la distance. Nous prenons sur nous, et nous décidons de poursuivre malgré tout.
Nous traversons des zones déboisées, où les souches attendent d’être déracinées. La digue de l’étang du Pas du Houx, nous permet de longer ce plan d’eau, en admirant le château de Brocéliande dont les pâtures viennent se refléter dans l’onde. Après une collation, sous un arbre majestueux, nous rejoignons le hameau de Trudeau. Les chemins sont gorgés d’eau, et nous devons trouver des subterfuges pour contourner ces obstacles fangueux.
Nous laissons le GRP, pour raccourcir par de longues allées forestières, telles des montagnes russes, notre périple.
Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image
A proximité de la Fenderie, un hêtre s’est effondré sur la route, au niveau d’un cours d’eau, barrant tout passage. Nous descendons dans la forêt Un tronc permet de traverser le cours d’eau, au risque de glisser et de se retrouver le cul dans le ruisseau, c’est la faute à R …………..Je m’y risque et je me retrouve sans encombre de l’autre côté. Pour ma compagne, le défi est trop aléatoire et elle préfère trouver une autre alternative. Elle arrive à se faufiler entre les ramures du géant terrassé pour apparaître de l’autre bord. Le château et les bâtiments des anciennes forges forment un ensemble harmonieux au pied de l’étang cerné par la forêt. Nous rejoignons la vallée de l’Aff. La fatigue commence à se faire sentir. L’eau transparente court, en ondulations serrées, au cœur de la forêt. Quelques rayons solaires viennent mettre un peu de chaleur dans ce monde végétal sombre et humide. Hormis quelques zones à découvert, la majorité de la randonnée s’est déroulée dans la forêt, et nous n’aurons pas eu l’occasion de voir le moindre animal.

paimpont