Département du Finistère
Communes de Camaret

Dimanche 14 novembre 2010
Longueur : 13,5km
Durée : 4heures

Contre pluie et vent balayant la pointe bretonne, notre petite troupe de dix courageux se retrouve aux abords de l'abbaye de Daoulas, ce samedi midi afin de partager un week-end rando-culturel.
Pour nous protéger des bourrasques et pouvoir déballer en toute sérénité nos paniers de pique-nique, nous retrouvons l'abri de bus providentiel (voir précédent topos Landévennec), décoré d'une fresque taggée du plus bel effet.
Puis nous entamons la visite du jardin monastique dédié aux plantes médicinales.

L'exposition 2010 intitulée Grand Nord-Grand Sud, réunit des œuvres artistiques contemporaines des peuples inuits et aborigènes.
Entre la glace du pôle et le désert aride, chaque œuvre nous dévoile un lien très fort avec le paysage, la nature et la place de l'homme moderne dans un univers fortement identitaire.
Dans la soirée, nous rejoignons le gîte d'étape de Landévennec, un endroit remarquable de confort. Le bourg est d'un calme absolu, pas une âme qui vive lorsque nous revenons de la ferme auberge.
Dimanche matin, au lever, la pluie est toujours présente, mais l'humeur optimiste du groupe va, pendant le petit déjeuner, morceler le ciel, disperser ses nimbostratus et faire apparaître un soleil généreux.
Nous avons besoin de nous dégourdir les jambes, d'assumer le savoureux Kig ha farz d'hier soir, en route pour la pointe de Camaret.
Nous laissons une partie des véhicules au port et rejoignons le départ de notre boucle à la plage de Kerloc'h.
Le GR34 longe la côte rocheuse, alterne plage et landes. De nombreux vestiges bétonnés de la seconde guerre mondiale jalonnent le parcours. A quelques centaines de mètres de la pointe de Pen-hir, un grain aussi soudain que violent, nous contraint à sortir, en toute hâte, nos capes de pluie. Puis le soleil revient, les tas de pois, rochers isolés qui prolongent la pointe de Pen-hir, se découvrent dans une lumière automnale. Nous entrons côté rade de Brest, la pointe et le phare de Saint Mathieu nous font face, nous court-circuitons la pointe du Toulinguet pour ménager certains membres du groupe. L'anse de Camaret apparaît sous un soleil couchant. Nous profitons des dernies rayons rasants pour longer le môle nord, découvrir les coques abandonnées des derniers langoustiers camarétois, contourner la tour Vauban et visiter la petite chapelle aux ex-votos marins. Mais pas de curé !

camaret  Extrait carte Géorando Morbihan-Finistère 1/25000

Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image


Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image