Département : Côtes d'Armor
Commune : Plougasnou
Lieu-dit : Port de Térénez

Date : 6 mai 2008
Coefficient : 62
Marée basse : 10h38
Départ : 10h45

Par un petit matin frisquet, malgré un vent de sud mollasson, nous quittons la plage du port de Térénez, plein est, vers le phare de l'île noire.
Nous ressentons peu le courant traversier qui, au flot, sort des rivières  pour filer vers le large. Nous divaguons entre l'île Louet, le château du Taureau, et les roches du port de Carantec. La navigation en kayak à marée basse est fabuleuse car chaque roche crée des petits chenaux. La balade est pleine d'imprévues, la coque glisse à quelques centimètres du fond, entourée d'imposantes masses granitiques rosâtres. Nous abordons la côte ouest de l'île Callot que nous remontons jusqu'à son extrémité nord, en profitant de tous les fonds de baie. Puis en attendant l'heure du pique-nique, cap au 60°, pour rejoindre l'île verte où les oiseaux : goélands, cormorans huppés et tadornes ont trouvé refuge.
Nous abordons sur la côte est de l'île Callot pour nous délasser et nous restaurer. Mais la fraîcheur et les quelques gouttes de pluie n'incitent pas à faire mérienne (terme gallo : sieste ou añhoe en breton).
 

ilecallot
Extrait IGN Géorando Bretagne Nord : Baie de Morlaix

 

Nous descendons vers Carantec afin de traverser la chaussée submersible qui relie l'île Callot à la terre ferme. Puis nous filons vers l'île Ricard et l'île aux Dames que nous garderons bien d'aborder car les colonies d'oiseaux sont en pleine période de nidification. De grands panneaux indiquent aux plaisanciers de garder une distance de 80 mètres par rapport au rivage afin de préserver leur tranquilité.
La fatigue commence à se faire sentir. A marée haute, la baie de Morlaix est devenue une grande étendue d'eau où émergent seulement quelques îles et têtes de roches.
Pour nous autre morbihannais, cette différence de paysage est toujours étonnante et constitue un réel plaisir pour une virée en kayak.