Janvier 2020

Département : Finistère
Communes : Moëlan sur Mer / Clohars-Carnoët
Distance : 16 km

Un temps froid et sec s’est installé sur la Bretagne. Une randonnée côtière sur les falaises de Doëlan semble être un bon compromis pour profiter d’un paysage de toute beauté et d’un soleil généreux. Vers onze heures du matin, le petit port de Doëlan est calme. Seuls les habitants et les pêcheurs s’affairent sur les quais et les jetées. Nous longeons le quai Kemabat, rive gauche, nous traversons le pont et nous poursuivons sur la rive droite en direction du port de Merrien. A marée haute, la houle vient se fracasser contre le bas de la falaise. Des gerbes d’eau s’élancent dans les airs. Sous les rayons du soleil, les gouttes d’eau diffractent la lumière en de multiples billes de couleurs.
19012020 DSC0000119012020 DSC00006
Port de Doëlan                                                                GR34 entre Doëlan et Merrien

Nous marchons au milieu d’une lande rase où quelques rares maisons ont pu être construites avant l’application de la loi littoral, préservant ainsi des espaces naturels remarquables. La côte est entaillée de profondes échancrures où les déferlantes viennent s’assoupir au fond de la ria. La traversée du vallon, drainé par de fortes arrivées d’eau douce, s’avère spongieuse et humide. Nous délaissons la trace pour éviter de patouiller et de risquer une intrusion liquide dans les chaussures.
Une balise verte indique l’entrée de la ria de Merrien. L’heure tourne, le GPS indique 8km, il est temps de faire demi-tour. Les promeneurs sont de plus en plus nombreux. Afin de digérer la galette des rois, ils ont enfilé leurs baskets et ils sont venus s’oxygéner sur le GR34. Certains, en chaussure de ville, se retrouvent démunis pour franchir les passages marécageux. A l’approche des phares de Doëlan, la lumière du soleil tombant offre des teintes impressionnistes au village de pêcheurs.
19012020 DSC00012 19012020 DSC00013 19012020 DSC00004 19012020 DSC00015 19012020 DSC00018
Merrien20
Carte IGN Scan avec tracé Sitytrail sur Androïd

Novembre 2016

Distance : 19km

Entre les deux phares vert et rouge, les bateaux s'engouffrent dans le port de Doëlan, accompagnés par le cri des goélands. Dans cette profonde ria verdoyante, les façades pimpantes des maisons se reflètent dans l'onde marine. Voiliers et chalutiers s'égrènent le long d'un chapelet de bouées blanches à l'abri de la forte houle du large.

11112016 DSC0737811112016 DSC07381

De la maison rose, le sentier longe la rive gauche du port puis traverse l'échancrure marine pour sillonner l'autre rive. Le GR34 emprunte le sentier des douaniers, en bord de falaise jusqu'au port de Merrien. Les vagues viennent se briser sur les rochers abrupts, façonnés par la furie des éléments. Aujourd'hui, malgré un calme apparent, les gerbes d'écume et le bruit du ressac soulignent la force tranquille de l'élément liquide.

Sur la pointe couverte de landes et de pins, la maison des douaniers, imposante structure de granit, garde l'entrée de la ria qui pénètre, en larges courbes, dans l'intérieur des terres. Une exploitation ostreicole produit l'huître de Merrien. En remontant la rive gauche, sous la frondaison des arbres, le chemin aboutit au moulin L'abbé. Ce moulin dont la présence est attesté dès 1503, appartenait à l'abbaye Sainte Croix de Quimperlé. Il a moulu son grain jusqu'en 1930 avant d'être réhabilité en maison de vacances.

Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image

Nous délaissons le GR34 pour revenir par les villages de Penn ar Prat, Chef du bois et La Villeneuve. Les chemins creux sillonnent les terres agricoles. Tout la magie de l'automne nous entoure : ses odeurs de champignons et de pommes, ses couleurs châtoyantes, ses bruits de froissement de feuilles et de cris d'oiseaux.

Merrien
Carte IGN Scan express 1/25000ème - Tracé Sitytrail sur Asus zenfone